lundi 27 septembre 2010

27 septembre 1808: Entrevue d'Erfurt entre Napoléon et Alexandre


L'entrevue d'Erfurt, appelée aussi congrès d'Erfurt définit la série de rencontres entre Napoléon Ier et le tsar Alexandre Ier de Russie qui eurent lieu à Erfurt, du 27septembre au 14 octobre 1808.

L’objectif de ces rencontres était de réaffirmer l'alliance conclue l'année précédente lors du traité de Tilsit qui mit fin à la guerre de la quatrième coalition. Napoléon tente d'intimider le tsar Alexandre en organisant une grande conférence rassemblant le gotha des rois, princes, ducs, barons et notables européens. Afin d’éblouir son allié, Napoléon ne lésine pas sur les moyens. Le célèbre Talma est de la partie avec la Comédie-Française au grand complet. Pas moins de 16 tragédies seront représentées pour éblouir les participants. C’est à cette occasion qu’aura lieu le 2 octobre 1808 la rencontre entre Goethe et Napoléon, au cours de laquelle l'écrivain Allemand sera décoré de la légion d’honneur (On lira à ce sujet l’excellent article de Gérard GENGEMBRE dans le N° 466 de la Revue du Souvenir Napoléonien). Les réunions se concluent par la « convention d'Erfurt », qui prévoit que l’Angleterre cesse la guerre contre la France, une reconnaissance du pouvoir de la Russie en Finlande, qu'en cas de guerre avec l'Autriche, la Russie devrait aider la France, etc.. En d’autres termes, les empereurs de France et de Russie renouvelaient leur alliance d’une manière solennelle, et s’engageaient à faire en commun soit la paix, soit la guerre.

Ils se séparent le 14 octobre. Mais en avril 1809, démarre la campagne d’Autriche (Essling, Eckmühl, Ratisbonne, Wagram etc.), l’hégémonie de la Grande armée tout comme le duché de Varsovie irritent les Russes, qui de surcroit, acceptent mal le blocus continental qui paralyse leur économie...

Une chronologie détaillée des évènements se trouve sur le site de la Fondation Napoléon à l’adresse :
http://www.napoleon.org/fr/Template/chronologie.asp?idpage=471691&onglet=1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire